Charte éditoriale pour un magazine en ligne

L’une de mes principales actions chez TripConnexion aura été de mettre en place une charte éditoriale complète, visuellement forte pour répondre aux différents contenus[1] présents sur le site. 

 

Deux prérogatives importantes :

  • Qu’elle soit souple, afin de préserver la richesse de proposition des différents contenus : vidéos, galeries photos, illustrations…
  • Qu’elle soit simple car à destination de stagiaires qui changent régulièrement, il fallait donc un mode d’emploi clair et intelligible afin de ne pas perdre la ligne au fil du temps.

Parmi les partis pris que j’ai établi, au delà des choix formels à donner à chaque articles, j’ai mis en place une différenciation visuelle qui, à terme, devrait inconsciemment donner immédiatement la clé pour savoir s’il s’agit d’un article proposé par la rédaction ou écrit par un partenaire.

 

Dans la définition d’une ligne éditoriale de type journalistique, je me suis trouvée confrontée à une contrainte de taille : réussir à se faire côtoyer des articles de création, originaux, en écho à des sujets d’actualité et des articles invités de blogueurs qui me donnaient souvent matière à des articles riches et intéressants, avec des articles partenaires et des articles de sites, de qualité très inégales, parfois écris rapidement, à but uniquement promotionnel.

Pour réussir le pari de faire émerger un média d’un magazine attaché à un site en ligne, il me fallait en amont réfléchir cette problématique. C’est alors que j’ai sélectionné deux templates d’articles pour le magazine : un sera utilisé uniquement pour les articles partenaires, l’autre pour les articles de création.

Ce dernier est sous forme de grand format. En plus d’être agréable, il permet une utilisation bien plus intéressante des médias (photos, vidéos, cartes interactives, infographies, etc.), bien mieux mis en valeur dans ce format qui rappelle les nouvelles formes de grands formats de journaux comme Le Monde. Autre avantage de cet aspect formel : aucun visuel annexe ne vient polluer la lecture. Là encore, visuellement, nous nous rapprochons des grands médias en ligne, qui plus est dans leur version payante, en lecture “zen“.

À terme, je souhaite, par cet aspect visuel codifié, amener à une compréhension spontanée de la part du lecteur qui peut ainsi différencier intuitivement les articles invités des propositions de la rédaction. Ainsi, sans tromper le lecteur dans les sujets qui sont proposés, il peut, en connaissance de cause, choisir ses lectures et ce qu’il en tire. La crédibilité du support est assurée.

 

[1]  les articles rédigés en interne / les échanges de contenus avec des blogueurs, des sites / les articles rédigés par les partenaires eux même.

Share Button
Date

1 septembre 2016

Category

Rédaction

Tags
architecture de l'information, charte éditoriale, création, gestion de projet, rédaction web